Le Reïki

Réveiller notre force vitale & notre auto-guérison.

Soin de lâcher prise par excellence, le reïki est une pratique énergétique par imposition des mains au-dessus du corps du receveur, destinée à nous remettre en contact avec l’énergie du "qi" en redonnant de la force vitale intérieure afin de réveiller nos mécanismes d’autoguérison.

Le Reïki, pour qui ?

Pour tout le monde ! Enfants, adultes et bébés, femmes enceintes et seniors... Particulièrement pour les personnes stressées, fatiguées et qui ont l'impression de piétiner dans leur vie.

Le reïki augmente l'énergie personnelle et renforce le système immunitaire. Il agit sur le corps et le mental en les harmonisant, les purifiant et les revitalisant.

Le travail se fera essentiellement sur les organes et chakras (ou points énergétiques) afin de les revitaliser.

Le Reïki, pour quoi et comment ?

Pour favoriser la gestion et l'élimination du stress, la relaxation, la détente, le bien-être. Le reïki peut être un outil efficace dans une démarche de développement personnel et de ​revitalisation physique.

Il peut venir en soutien et complément à un traitement médicamenteux, ou une préparation émotionnelle à une situation particulière (examens, concours, permis de conduire, entretien d'embauche...).

Les sensations ressenties sont très variées mais dans l'ensemble vous aurez souvent une impression de "flotter", de dormir sans vraiment dormir, la perception de vague qui traverse le corps.

Pour les personnes chargées émotionnellement, il faut parfois s'attendre à un dégagement plus intense, surtout au niveau affectif. Des émotions peuvent resurgir pour mieux s'estomper par la suite. Globalement : un grand sentiment de lâcher prise !

Informations importantes à savoir : 

Un traitement Reki NE REMPLACE PAS un traitement médical. Il peut le renforcer et le compléter.

Il peut être tout à fait compatible avec une psychothérapie.

Attention ! Ce soin n'est cependant pas conseillé pour les personnes ayant des maladies psychyatriques (schysophénie, bipolaires...).

En effet, certaines émotions peuvent resurgir et affoler ce type de personnes.. Toutefois, à part ces cas, la pratique du Reiki est sans risque. Au contraire, ¨ce soin accroît les prises de conscience et la résolution des nœuds émotionnels.

Le praticien Reïki n'est pas habilité à poser un diagnostique médical, ni à prescrire un traitement médical.

Le Reiki ne se présente pas comme une médecine parallèle mais comme une méthode naturelle de soins complémentaires, de type énergétique et holistique.

L'origine du Reïki ?

Le reïki ("rei" signifiant : âme, esprit, matière et "ki" signifiant énergie universelle) est une pratique mise au point au Japon au début du XXe siècle par Mikao Usui, un moine bouddhiste.

En 1922, ce dernier tenta d’atteindre un état d’éveil et de paix totale de l’esprit. A la suite d’un jeûne et d'une méditation de vingt et un jours, il sentit une grande illumination et reçu les symboles Reiki en canalisation. De retour dans son village, il se rendit compte que le "qi" émanait de tout son corps et eu la capacité de guérir avec par ses mains.

Quelques temps plus tard, il fondit une école pour enseigner sa méthode de guérison naturelle et remis un manuel d'enseignement à ses élèves, manuel qui est toujours aujourd'hui la référence pour ma pratique du Reïki.

La pratique du Reïki a ensuite été introduite en Occident en 1937 par Hawayo Takata, une patiente soignée dans une clinique japonaise par Chujiro Hayashi, praticien reïki et élève de Mikao Usui.